Galerie photo
FERMER  
FERMER  
Accueil > Les commerçants veulent renforcer les animations

Les commerçants veulent renforcer les animations

02 Févr 2024
Actualités, Commerce, Voeux

L’Union des Commerçants et des Artisans de l’Agglomération Drouaise (Ucad) compte offrir encore plus d’occasions aux Drouais de fréquenter leurs boutiques en 2024 : « Nous devons nous fédérer pour faire vivre le centre-ville ».

Poursuivre et multiplier les actions

Le président de l’UCAD, Ludovic Borget, a profité de la soirée des vœux de l’association, mercredi 31 janvier à l’hôtel Le Beffroi, pour remercier tous ses collègues et acteurs du territoire qui œuvrent au quotidien pour le centre-ville : « La Ville et les élus qui aident et accompagnent les différentes actions tout au long de l’année, la Maison de l’Habitat et du Commerce et tous les commerçants bénévoles qui organisent les événements ». En 2023, l’Ucad a en effet mené 8 animations, mais aussi noué des partenariats sur des actions locales (festival Regards d’ailleurs, Histoires de femmes, Octobre rose…). « Notre objectif est d’animer le centre-ville et nous fédérer pour le faire vivre. En 2024, on va poursuivre nos actions comme les 10.000 euros de bons d’achats distribués lors de la Fête du commerce ou encore le défilé du printemps qui sera reconduit le même week-end que les Naturalies (13 et 14 avril). C’est une année importante car nous allons aussi travailler sur les Jeux Olympiques et le passage de la Flamme à Dreux, et d’autres nouveautés comme des conférences autour de thématiques sur le commerce de demain et l’accueil des nouveaux commerçants ».

Revoir la rue Parisis

Autant de projets salués par le maire de Dreux, Pierre-Frédéric Billet, qui a tenu à féliciter « le travail colossal des commerçants et l’excellente collaboration entre l’Ucad, la Maison du Commerce et de l’Habitat, les élus et la Ville ». Le maire a aussi rappelé que malgré la fermeture de commerces – 14% aujourd’hui de vacance commerciale – la réhabilitation du sanatorium et la création de résidences seniors allaient contribuer à redynamiser le centre-ville. La Ville s’est aussi saisie du dossier Columbus café. « Lors de son ouverture, ça été le plus fort démarrage commercial à l’échelle nationale. Nous sommes en lien avec la franchise pour trouver une solution. » Parmi les nouveautés, Pierre-Frédéric Billet a enfin mentionné la requalification de la rue Parisis en 2025. « En plus de la voirie, nous voulons donner plus de cohérence à cette rue. Cela passera notamment par la remise aux normes des vitrines commerciales. La Ville soutiendra les commerçants via des subventions. Le combat continue : on ne lâche rien, on est à vos côtés !» En 2023, la Ville a engagé 1,5 million de travaux pour embellir le centre-ville, entre la refonte de la rue Esmery-Caron, les subventions à la rénovation des façades commerciales, les animations de Noël, etc.

Partager sur :