Galerie photo
FERMER  
FERMER  
Accueil > Dreux accueille la Place de l’emploi

Dreux accueille la Place de l’emploi

10 Juin 2024
Actualités

Le Champ de foire de Dreux s’est transformé en Place de l’emploi, vendredi 7 juin. Un village éphémère organisé par France Travail avec le support essentiel de Polepharma pour cette édition consacrée aux métiers de l’industrie pharmaceutique, et l’appui de ses partenaires Cap’ Emploi et la Mission locale du Drouais.

Proximité et échanges autour des métiers

Toute la journée, professionnels, apprenants, stagiaires, demandeurs d’emploi, organismes de formation et entreprises de l’industrie pharmaceutique ont répondu présents à cet événement. « La Place de l’emploi est un dispositif de proximité qui permet de conseiller et d’orienter les personnes vers les métiers en prenant en compte leurs besoins. Cette caravane se déplace sur tout le territoire. Pour la région Centre-Val de Loire, Dreux est la septième et dernière étape, » explique Emmanuel Viollier, directeur d’agence France Travail de Vernouillet. En visite sur le site, le maire, Pierre-Frédéric Billet, a pu apprécier le dispositif de cette opération : « C’est une belle initiative car elle est ouverte et en plein air. C’est une bonne façon d’accueillir les demandeurs d’emploi et les stagiaires. Cette manifestation est réussie car tout le monde a joué le jeu et je pense que c’est une action à reconduire ».

Plusieurs stands étaient en effet animés par des entreprises locales, en majorité dans le domaine pharmaceutique, des organismes de formation comme l’IMT de Dreux (Institut des métiers et technologies de la pharmacie et des cosmétiques) ou des partenaires tels que la Mission Locale du Drouais. La région Centre-Val de Loire avait quant à elle mis à disposition une animation “Métiers en scène”, un escape game autour de la découverte des métiers.

Anticiper les besoins

Pierre-Frédéric Billet a également souligné l’importance d’anticiper les besoins en matière de formation pour les entreprises pharmaceutiques qui évoluent dans le bassin drouais. « Nous savons que certains secteurs vont être en tension et il faut être en mesure de répondre à la demande. La création d’un pôle de formation, comme celui de l’IMT que nous avons accompagné, reste un enjeu majeur. Il faut donc créer les conditions de formations mais également d’accueil de ces futurs employés. Contrairement à la tendance nationale, ici à Dreux, nous avons su anticiper ces besoins. Pour mieux accueillir ces travailleurs, nous allons livrer près de 850 logements en 24 mois. Il faut savoir que pour le projet du sanatorium, 92 % des logements ont déjà été vendus. »

Partager sur :